FANDOM


SHIELD red Alerte : spoilers !
Cet article peut contenir des spoilers concernant des éléments d'épisodes très récents, voire non diffusés en France. C'est donc à vos risques et périls !
Phillip Coulson
Coulson
Informations générales
Naissance8 juillet 1964
DécèsBataille de New-York
StatutVivant
OccupationDirecteur du S.H.I.E.L.D.
AffiliationS.H.I.E.L.D.
Coulisses
Saison(s)Saison 1 à Saison 5
Première apparitionDes hommes et des dieux
InterprèteClark Gregg
Doubleur VFJean-Pol Brissart

  Phillip "Phil" Coulson est un agent de terrain du S.H.I.E.L.D. (Stratégie Habileté Intervention Exécution et Logistique Défensive). Bras-droit du Directeur Fury, il a été assigné à des missions très importantes de l'agence. Il était surtout en charge de la surveillance et a été un des initiateurs du projet Avengers. À la fin de la saison 1, Fury cède sa place de Directeur à Coulson et le charge de reconstruire le S.H.I.E.L.D.

Biographie Modifier

Avant sa mort Modifier

Iron Man Modifier

Après avoir assisté à une conférence de presse donnée par Tony Stark à son retour de captivité d'Afghanistan, Coulson approcha Pepper Potts pour organiser une rencontre avec Stark. Il approcha finalement lui-même Stark à l'occasion d'une récolte de fonds pour les familles de pompiers et arrangea un rendez-vous avec lui, et Stark accepta sans aucun enthousiasme. Coulson arriva alors à Stark Industries pour le debriefing, mais tomba sur Pepper Potts qui se précipitait hors du bâtiment, ayant téléchargé des fichiers compromettants qui prouvaient que Obadiah Stane avait vendu les armes de Stark Industries à des organisations terroristes et avait également organisé l'enlèvement de Stark. Un peu plus tard, Coulson raccompagna Potts aux locaux de Stark Industries, mais Stane échappa à l'arrestation en enfilant son armure Iron Monger et en se battant avec Stark. Après l'explosion du réacteur arc, Coulson fournit à Stark un alibi tout préparé que Stark ignora rapidement.

Iron Man 2 Modifier

Six mois plus tard, à la suite d'un querelle d'ivrognes entre Stark et le Lieutenant-Colonel James Rhodes à la villa de Stark, Coulson fut assigné par Fury à la surveillance personnelle de Stark pendant que ce dernier cherchait un remède à son empoisonnement au palladium. Plus tard, il aida Tony Stark pour la construction d'un accélérateur prismatique avec lequel Stark synthétisa un nouvel élément pour alimenter son réacteur arc, puis il informa Stark qu'il avait été réassigné au Nouveau-Mexique par Fury.

Thor Modifier

Après que la branche scientifique du S.H.I.E.L.D. ait détecté une activité électromagnétique inhabituelle au Nouveau-Mexique, Coulson fut envoyé sur le site d'un cratère. En chemin, il s'arrêta à une station-essence et maîtrisa deux individus qui tentaient de braquer la supérette. Sur le site du cratère, il découvrit une foule de locaux qui essayaient sans succès de retirer un marteau du sol. Coulson en informa le S.H.I.E.L.D. qui dégagea et sécurisa la zone pour une enquête plus poussée.

Avec le marteau sécurisé, Coulson porta son attention sur les environs et découvrit un équipement qui le mena à l'astrophysicienne Jane Foster et ses collègues. Il lui confisqua immédiatement le reste de son équipement et de ses recherches, et quand Foster revient chez elle pour découvrir que toutes ses affaires avaient été emportées par le S.H.I.E.L.D., Coulson lui offrit un chèque pour compenser.

Plus tard, il était à l'enceinte du S.H.I.E.L.D. entourant Mjöllnir quand l'alarme retentit pour signaler une intrusion, et il devint inquiet par des accumulations de conditions météorologiques anormales. Il remarqua un homme désarmé tentant de pénétrer l'enceinte pour atteindre le marteau, et ordonna à l'agent Clint Barton de ne pas utiliser d'offensive létale contre l'homme. Ils l'observèrent plutôt atteindre le marteau, utiliser toutes ses forces pour le soulever et s'effondrer de souffrance. Coulson ordonna la capture de l'homme et l'interrogea pour obtenir des informations sur son passé et son entraînement militaire évident, mais n'obtint que des réponses limitées.

Le jour suivant, Coulson fut approché par Erik Selvig, qui parla pour l'étranger et affirma que son nom était "Donald Blake". Coulson releva les incohérences du discours de Selvig, mais n'en fit rien et relâcha l'étranger avant d'ordonner à des agents du S.H.I.E.L.D. de le suivre.

Coulson fut confronté à une autre découverte au Nouveau-Mexique quand on lui annonça l'arrivée de quatre étrangers bizarrement habillés à Puente Antiguo. Avant qu'il ait pu répondre, il tomba nez à nez avec une gigantesque machine humanoïde qui était apparue au milieu d'un tourbillon de vent dans le désert. Il le confronta en lui disant qu'il devait s'identifier car il utilisait une technologie non répertoriée, et la machine ouvrit le feu sur les agents.

Coulson échappa à une grave blessure mais ne put pas faire beaucoup plus que regarder le Destructeur réduire à néant Puente Antiguo. À ce moment, le marteau que le S.H.I.E.L.D. gardait se délogea tout seul de l'endroit où il reposait comme s'il était attiré par l'étranger que Coulson avait interrogé plus tôt. Puis Coulson assista au combat entre l'étranger et la machine qui fut terrassée, et il approcha après "Blake", lui faisant remarquer qu'il n'avait pas tout à fait été honnête avec lui.

Thor annonça à Coulson qu'ils poursuivaient le même but et qu'il pouvait le compter comme allié à condition qu'il rende ses affaires à Foster. Coulson accepta et souligna le fait qu'elle en aurait besoin pour continuer ses recherches. Puis il regarda Thor et ses quatre amis partir.

The Consultant Modifier

Quelques temps plus tard, Coulson rencontre l'agent Sitwell autour d'une table pour discuter de l'Initiative Avengers. Alors que les supérieurs de Nick Fury ont approuvé l'Initiative, le Conseil voulait qu'Emil Blonsky (maintenant appelé l'Abomination) soit intégré au projet, à cause de ses exploits militaires et son statut de héros de guerre.

Etant donné que Blonsky était toujours retenu par le Général Thaddeus Ross, le Conseil prévoyait de blâmer Bruce Banner pour le déchaînement qu'avait causé l'Abomination dans Harlem, dans le but d'innocenter Blonsky et le faire relâcher. Fury n'étant pas en droit de refuser, Coulson proposa d'envoyer un "pigeon" pour rencontrer le Général Ross dans l'espoir de saboter la rencontre, aboutissant au refus de libérer l'Abomination. Ils se mirent d'accord sur le fait qu'il fallait quelqu'un de très agaçant, arrogant avec un profond mépris pour l'autorité pour être sûr que le Général serait offensé : Sitwell proposa alors "le Consultant" qui s'avère être Tony Stark. Coulson s'y opposa catégoriquement mais c'est finalement Stark qui y fut envoyé et comme prévu, l'entretien se passa très mal et le Général Ross refusa de relâcher Blonksy, le gardant ainsi éloigné du projet Avengers.

Avengers Modifier

Peu après les évènements du Nouveau-Mexique, Coulson démarra une relation longue distance avec une violoncelliste, Audrey Nathan qui vivait à Portland, dans l'Oregon. Cette relation était connue et approuvée par Pepper Potts, qui considérait Phil comme un ami, visiblement plus que Tony Stark.

Coulson fut plus tard assigné au projet P.E.G.A.S.U.S. et à son centre de recherches où le Tesseract, une relique d'une puissance inimaginable, était étudié par l'équipe de Selvig. Quand l'objet commença à libérer des charges d'énergie de manière anormale, Coulson fit évacuer l'établissement juste avant que le Tesseract ne soit activé et téléporte Loki à l'intérieur du centre de recherches. Coulson, Fury et l'agent Maria Hill furent incapables d'empêcher Loki de voler le Tesseract avant la destruction de l'établissement.

Coulson fut témoin de la renaissance du héros de la Seconde Guerre Mondiale Steve Rogers avant d'être chargé de recruter Stark pour l'Initiative Avengers, lui fournissant un dossier sur la situation. Il escorta peu après Rogers sur l'Héliporteur du S.H.I.E.L.D., lui demandant maladroitement un autographe. Une fois à bord, il supervisa le déplacement de Jane Foster vers un endroit sécurisé.

Après la capture de Loki à Stuttgart en Allemagne par Rogers et Stark, Coulson était resté à bord de l'Héliporteur et un commando mené par l'agent Clint Barton, envoûté par Loki, lanca un raid contre le vaisseau. Pendant la lutte qui suivit, Coulson se saisit d'une arme expérimentale et se précipita à la cellule qui retenait Loki, pour y découvrir Thor enfermé dans la cellule et Loki libéré. Il mit Loki en joue, mais l'Asgardien créa une illusion qui lui permit d'attaquer Coulson par derrière, lui transperçant le dos avec son sceptre.

Coulson put tirer un seul coup avant que Loki ne fuie l'Héliporteur. Fury trouva l'agent mortellement blessé, qui s'excusa pour avoir laissé Loki s'échapper et informa le Directeur qu'il n'en avait plus pour longtemps, malgré l'insistance de Fury sur le fait que mourir n'était "pas une option". Coulson rassura Fury en lui disant qu'il n'était pas mort en vain, lui disant que sans ça, le projet Avengers n'aurait jamais pu marcher. Il mourut sans terminer sa dernière phrase. Fury informa Hill, Rogers et Stark de la mort de Coulson, l'utilisant pour inspirer les Avengers et les unir contre leur ennemi commun dans la bataille de New-York qui suivit.

Après sa mort Modifier

Son retour parmi les vivantsModifier

Malgré la croyance commune selon laquelle il serait mort, Coulson reprend du service en septembre 2013, assemblant une équipe comportant les agents Melinda May et Grant Ward, la biochimiste Jemma Simmons, l'ingénieur Leopold Fitz et l'hacktiviste Skye. Coulson et Maria Hill expliquèrent plus tard à Ward que Fury avait mis en scène la mort de Coulson pour motiver les Avengers. Coulson affirme qu'il a arrêté de respirer pendant environ quarante secondes, tandis que Hill indique qu'il était cliniquement mort pendant seulement huit secondes avant d'être réanimé. Il aurait ensuite passé son temps à se rétablir à Tahiti, qu'il ne peut s'empêcher de décrire comme étant un "petit coin de paradis". Cette histoire de la mort de Coulson est presque entièrement un mensonge. Plus tard dans la série, Coulson découvre qu'il était en réalité mort pendant plusieurs jours, et que le Directeur Fury a "remué ciel et terre" pour ramener Coulson à la vie. Il fut donné à Coulson de faux souvenirs d'une île luxuriante pour qu'il ne se souvienne pas de la douleur et des souffrances qu'il a traversées pour revenir à la vie, car cela l'aurait changé en un homme qui ne voudrait plus vivre à nouveau. Dans l'épisode Un ennemi si proche, May montre à Coulson un rapport qui indique qu'il était l'agent en charge de l'opération T.A.H.I.T.I., destinée à sauver un potentiel Avengers mortellement blessé, et il voulait lui-même mettre fin à ce projet. Dans ce rapport, on y voit le discours destiné à Fury dans lequel Coulson explique les raisons de l'abandon du projet, l'informant que le seul espoir possible pour qu'un sujet reste sain consiste à modifier les souvenirs de la procédure et les remplacer par une alternative plus plaisante.

Le BusModifier

Pour le récompenser de ses bons et loyaux services sur l'Héliporteur, Fury fournit à Coulson son propre moyen de transport, un S.H.I.E.L.D. Globemaster, et lui donne carte blanche pour assembler une unité d'intervention mobile de son choix. Cependant, il fut largement "aiguillé" par May qui, selon ses propos dans l'épisode Le Retour de l'Hydre, avait besoin "de quelqu'un qui pourrait réparer son corps, un technicien qui pourrait reprogrammer son cerveau, et un spécialiste pour l'aider à l'abattre si ça devait être fait".

Dès leur première mission, la dynamique du groupe est complètement chamboulée par l'arrivée de Skye, qui pousse toute l'équipe à se remettre en question  et à se rappeller ce qu'ils font et pourquoi. Coulson voit un immense potentiel en elle, la décrivant comme un 0-8-4. Il compatit fortement avec le sentiment d'impuissance de Mike Peterson, pensant avoir été mort pendant environ une minute aux mains d'un "dieu".

Coulson est trahi par son ancienne collègue avec qui il avait eu une liaison, le Commandant Camilla Reyes, au Pérou où son équipe et lui avaient été envoyés pour récupérer un "objet d'origine inconnu".

Coulson est réticent à risquer d'envoyer Skye toute seule dans un camp ennemi à Malte, mais n'a pas d'autre choix donc il travaille avec Ward pour fournir des renforts. Franklin Hall rappelle à Coulson son impression que les gens lui cachent des choses, et que parfois des mesures doivent être prises pour protéger tout le monde.

Son propre passé revient hanter Coulson, son échec à insuffler un esprit d'équipe, quand l'équipe rencontre Akela Amador, une ancienne agent du S.H.I.E.L.D. Elle était présumée morte mais fut en fait prise en charge par quelqu'un qui en profité pour implanter une petite bombe en elle, s'assurant ainsi son obéissance. Coulson avait tant changé qu'Amador se sentit obligée de faire remarquer aux autres la transformation de Coulson.

Il se sent profondément trahi quand Skye est trouvée au lit avec son ex, Miles Lydon. Coulson a mis en jeu sa réputation pour garder Skye à bord du bus, malgré l'avertissement du Directeur Fury lui-même. Le sentiment pressant qu'une force les unit au-delà des menaces rencontrées rend également Coulson mal à l'aise.

Sa relation avec Jemma Simmons est mise en avant dans Virus alien, au même titre que sa déception envers Skye. La lutte que mènent les pompiers pour s'accrocher à la vie après les évènement de la Bataille de New-York fait écho à sa situation et Coulson s'en veut de ne pas pouvoir sauver Tony Diaz.

Un aperçu de ce qui lui manquait, et au contraire ce qui ne lui manquait pas, apparaît à Coulson lorsque l'équipe se rend au Hub. L'agent Hand se révèle être presque tout ce qu'était Coulson avant les évènements de New-York - un agent extrêment doué, ambitieux, rigide, à cheval sur les règles et aimant tout planifier. L'opération en Ossétie lui prouve qu'il considère son équipe bien plus que comme un simple regroupement de bons éléments, ce qui est étonne tout le monde, Coulson compris.

Ses instincts n'ont tout de même pas disparu, comme le montre la déduction de Coulson sur la véritable identité d'Elliot Randolph quand l'équipe part à la recherche du bâton du Berserker. Pouvoir choisir qu'il l'on veut être semble attrayant aux yeux de Coulson, mais son devoir en tant qu'agent du S.H.I.E.L.D. prend le dessus.

L'état de Tobias Ford, "coincé entre des mondes", lui rappelle des souvenirs désagréables. De plus, les actions autoritaires de May contrastent avec la quasi-paralysie dont Coulson a parfois besoin pour évaluer son propre jugement et ses motivations. 

Le retour de Mike Peterson ramène à la surface pas mal de problèmes non résolus, autant que la vie privée de Coulson ou plutôt l'absence de celle-ci. Mike prend une décision que seul un père peut prendre et Coulson l'encourage à accepter. Raina , cependant, porte-parole du Clairvoyant, veut entendre l'histoire de Coulson de sa propre bouche, à commencer par sa mort.

Edison Po et Raine jouent les "méchant flic et bon flic" à Coulson quand il essaient d'accéder à ses souvenirs sur son rétablissement. Le déferlement de souvenirs traumatisants qui en découle est probablement contenu par la présence de Skye, la seule personne pour qui Coulson ressent le besoin de rester fort et protecteur. Les moyens employés pour sa manipulation et son ampleur semble cependant impardonnable aux yeux de Coulson.

Lorsque May l'informe de sa liaison avec Ward, Coulson ne paraît pas choqué, mais lui demande simplement si elle sait ce qu'elle fait. Le lien unissant May et Coulson ne semble pas menacé par d'autres relations, même si Coulson prend un moment peu après pour en discuter avec Ward. Autant qu'elle se l'autorise, May semble prendre bien soin de Coulson. Ensemble, ils découvrent des informations préoccupantes à propos du passé de Skye, quelque chose qu'ils l'ont dissuadée de chercher.

Le sens de la réalité de Coulson est encore une fois mis à mal lorsque l'équipe embarque dans un train en Italie, qui transporte également Ian Quinn et probablement des informations sur l'identité du Clairvoyant. Fitz, Simmons et Skye sont coincés à bord du train tandis que Ward, May et Coulson sont obligés de sauter du train en marche. Skye décide d'aller confronter Quinn, l'ayant déjà rencontré à Malte. Cette fois cependant, c'est un adversaire plus redoutable, qui lui tire dessus de sang-froid, réveillant chez Coulson les souvenirs de toutes les pertes qu'il a subies dans sa vie et sous ses ordres.

Toute son attention dédiée à sauver Skye, Coulson est en proie à de nombreux doutes, et le fait qu'il doive empêcher May de tuer Quinn va probablement à l'encontre de son intinct. La souplesse et la rapidité dont l'agent Garrett fait preuve lors de l'interrogatoire de Quinn éveille peut-être inconsciemment ses soupçons, mais le besoin d'informations est plus fort. Une fois de plus, son propre passé, sa renaissance semble être la clé de ce qui est en train de se dérouler, et Coulson doit faire face à ses cauchemars pour sauver Skye. La "Guest House" est un lieu d'horreurs et une usine de recyclage de souvenirs douloureux que craignait Coulson, et sa propre mémoire fragmentée ne lui apporte pas la paix.

L'invasion "alien" par Lorelei est presque un soulagement pour Coulson car, bien qu'exténuant, c'est au moins un ennemi "physique" qu'il peut combattre - même si ça devient compliqué quand Ward est séduit. Lady Sif a des objectifs bien définis, ainsi qu'une connaissance des individus à peau bleue. Il semble que Coulson l'envie, et l'étau autour de lui semble se resserrer.

Coulson convoque le "gratin", ou tout du moins les meilleurs agents de terrain que l'équipe a rencontrés, et il organise une grande chasse à l'homme contre le Clairvoyant, faisant d'une pierre deux coups en éliminant à la fois la vipère et son nid. L'agent Sitwell est appelé ailleurs, mais les autres font équipe pour traquer les potentiels psychiques "négligés" de l'Index. Sa propre équipe cependant est rongée de l'intérieur, avec May qui traque Fitz et Ward sur la scelette pour avoir tiré sur Thomas Nash, dont Coulson commence à douter de la confession selon laquelle il serait le Clairvoyant, l'amenant à douter des motivations et de la loyauté de Ward. Alors que Coulson et May sont dans une impasse et que Skye prête main forte à Coulson, le Bus change soudainement d'itinéraire - avec apparemment personne aux commandes.

Coulson pense que Fury est derrière tout ça, mais le Directeur n'est plus hors-réseau, il est à présent déclaré mort. May recevait ses ordres directement de lui, ce qui donne des proportions énormes à la conspiration qui flotte autour de Coulson, et il devient difficile de savoir qui protège quel secret. Avec les dégâts du "Soldat de l'Hiver" tout autour d'eux, l'équipe n'arrive pas à rester ensemble et leurs chances de survie s'amenuisent. Les informations fracassantes continuent d'arriver avec Garrett qui se révèle être le Clairvoyant, et le massacre des agents loyaux au S.H.I.E.L.D. par des infiltrés d'HYDRA au sein même d'une équipe envoyée en renforts. Coulson n'a plus confiance en personne quand Fitz et Hand arrivent avec une équipe de sauvetage qui emmène Garrett en garde-à-vue. Coulson ne considère plus May comme une amie mais comme une alliée, qui est donc gardée pour augmenter les chances de survie.

Cependant, le Directeur Fury semble avoir laissé à Coulson un cadeau d'adieu, un ensemble de coordonnées inscrites sur son badge. Arrivés à cette localisation, contre la volonté des membres restants de l'équipe ainsi que l'agent Trip, ils découvrent une base secrète préparée et approvisionnée par Fury connue sous le nom de Providence, par Eric Koenig.

Pour des raisons évidentes de sécurité, Koenig interroge tout le monde sauf Coulson, amenant finalement à la révélation de l'allégeance de Ward à Hydra et à la mort de Koenig. Coulson ne sait plus quoi faire et pousse May à quitter la base avec ses critiques et sa méfiance à son égard. Plus rien autour de lui n'est fiable, ce qui est particulièrement déroutant pour Coulson qui a dédié sa vie au S.H.I.E.L.D.

Dans Le Commencement de la fin, Coulson arrive finalement à rattraper HYDRA à une installation de Cybertek, détruit le programme super soldat et regarde Deathlok tuer John Garrett. Lors d'une petite scène à la fin, on voit Garrett se relever et être renforcé par la machine super soldat. Coulson rentre dans la pièce et utilise l'arme HYDRA (Otages en plein ciel) pour achever Garrett. Coulson parle avec Fury qui lui donne un petit cube contenant les coordonnées d'une nouvelle base appellée "The Playground". Fury annonce ensuite que Coulson est le nouveau directeur du S.H.I.E.L.D. L'équipe atterrit au Playground pour y trouver Simmons et une tête familière qui n'est en fait pas Eric Koenig mais Billy Koenig. Coulson se réveille en plein milieu de la nuit et commence à montrer les signes des mêmes capacités mentales particulières que Garrett avait en dessinant des symboles sur le mur (les mêmes que Ward avait pris en photo dans l'épisode Dans l'œil de l'espion.

Caractéristiques du personnage Modifier

Personnalité Modifier

Coulson aime faire les choses selon les règles - la plupart du temps. Il a prouvé à maintes reprises, à l'occasion de gestion de situations périlleuse, qu'il était doté d'une grande maturité et de discipline. Il a un faible pour les gadgets anciens, les objets de collection vintage comme son paquet de cartes officielles de Captain America à collectionner, ou encore sa Chevrolet Corvette de 1962 de couleur rouge qu'il appelle "Lola". Il informe d'ailleurs Ward que les gens ont tendance à confondre les mots "nouveau" et "amélioré". 

Coulson estime énormément les membres de son équipe, et fait très souvent passer leur bien-être avant les protocoles et les feuilles de routes imposées par le S.H.I.E.L.D. Cependant, dans les récents épisodes, il dit avoir beaucoup changé par rapport à la personne qu'il était avant, faisant certainement référence aux événements avant "Avengers".

Apparence physique Modifier

Phil est un homme de type caucasien, bien bâti et avec les cheveux bruns. Il a des yeux bleus et mesure environ 1.80m. Il porte en général un costume, par-dessus une chemise blanche et une cravate.

Apparitions Modifier

Galerie Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .